Compte-rendu de la réunion de parents d'élèves en colère

 

 

Rappel : des parents d'élèves d'une des 12 écoles autour de Dieppe  subissant une fermeture de classe (Tourville sur Arques, en l'occurrence) ont recherché à informer d' autres parents d 'élèves dans le même cas. C'est en allant diffuser des tracts d'information dans d'autres écoles frappées par fermeture de classe qu'ils ont pu monter une boîte à courriel commune pour des  parents motivés, intéressés : actions à venir,  échanges  d'idées,  contacts  etc. Cette réunion à la maison des associations était la première. 

Etaient présents des parents des écoles de :

Tourville sur Arques, Tôtes, Dieppe (Blainville). Une représentante syndicale de St Martin en Campagne excusa les parents de cette commune de n'avoir pu y venir.

 

Des représentants syndicaux appuient cette volonté de ces parents de se réunir (SUD éducation, CGT éduc'action, FSU) ; 5 représentants assistaient à cette réunion.

  Sébastien Jumel, Maire de Dieppe y assista également, et soutient totalement cette mobilisation. Il rappelle que le poids de ces actions ainsi que le discours des élus de ces communes ou SIVOS peut être tout à fait important lors du CDEN de juin.

 Efix Durand prévient qu'il y aura plus que probablement, une nouvelle feuille de route avant le CDEN de juin avec d'autres fermetures de classes car le projet du nouveau gouvernement de CP/CE1 à 12 élèves en REP pénalisera forcément d'autres écoles. On peut donc s'attendre à ce que la liste des 12 écoles des circonscriptions de Dieppe subissant une fermeture s'agrandisse, s'agrandisse ...

 Tôtes n'est pas une commune de REP car en situation rurale. Cette école  néanmoins reconnue « secteur rural défavorisé »,est frappée elle aussi par une fermeture.

L'école Blainville du centre-ville de Dieppe n'est pas en ZEP, mais connaît néanmoins une très grande mixité sociale.

A Saint Martin en Campagne, la fermeture de la maternelle correspond à une fusion avec l'école élémentaire. La moyenne d'élèves par classe est déjà actuellement élevée chez les élémentaires. Rien n'est prévu  pour le confort des maternelles : du mobilier, des toilettes, jusqu' à la taille énorme de l'école pour ces très jeunes élèves. Cette tendance à globaliser maternelle et primaire est hélas, de plus en plus générale,

Il est évoqué aussi le cas d'une école où la « classe maternelle » (Saint Hellier) est municipalisée, c'est à dire que la commune embauche elle-même une personne faisant office d'enseignant en maternelle. Plus rien à voir avec l'Education nationale.

Quant à l'enseignement privé sur Dieppe, il semble qu'il y ait, là aussi une liste d'attente importante dans cet établissement !

A Tourville, il ne resterait plus qu'une seule classe avec 34 éléves inscrits ! On peut supposer aussi qu'une globalisation avec l'élémentaire est plus ou moins prévue les années à venir,

Différentes rencontres ont lieu entre les élus et la DASEN. Il serait probablement judicieux que ces élus et d'autres se réunissent également pour faire front commun.

 

Calendrier des actions à venir :

  • Pour toutes ces actions, (blocage, chaises, pont Ango),1 affiche sera éditée avec le nom des écoles concernées avec la date et le lieu de l'action. (Anne Belloin de l'école Blainville). Pour les invitations (petits prospectus) : distribution aux parents mais aussi aux grands-parents (voire autres adultes) car confrontés aussi par ces fermetures.
  • Anne B et Christine s'occuperont également de prévenir police RG et sous-préfecture  des dates et lieux des actions
  • Anne B envoie à la boîte courriel commune la pétition à modifier si besoin avant de la photocopier (possibilité aussi de photocopier à Tourville ou à SUD éducation)
  • Anne B envoie aussi à la boîte courriel commune un mail type à envoyer toutes les semaines à la DASEN, pour se rappeler à son souvenir...
  • Contact presse : Ginette Poullet pour les infos dieppoises, Martina (de l'école de Tourville) a un contact avec Paris Normandie, Charlène (Tourville) contactera Judicaëlle Rousseau pour FR3.
  • Pour les actions à faire en même temps dans toutes les écoles, prendre des photos et les envoyer à la presse écrite, en même temps. (blocages, chaises) : Emilie (Tourville) centralisera toutes les photos et les informations pour l'envoyer à la presse écrite.

 

Avant le 9 juin, mail dans boîte courriel commune pour voir qui contacte quel élu(e) pour demander si concerné(e) ou pas par fermeture d'une classe dans sa commune ou pas.

 

 

 

 

Mercredi 31 mai : blocage des écoles

=> faire entrer dans les écoles les enfants, puis bloquer (pour du faux) directeur/ directrice dans son bureau puis appeler l'IEN avec téléphone de l'école pour informer du blocage + photos à envoyer à Emilie (Tourville)

 

Mercredi 7 juin : trop de chaises et pas assez d'espace

=> Dans un lieu public, tout près de l'école (rue, trottoir etc): quadriller une surface de la taille d'une classe (plots, craies, peinture etc), puis apporter chacun(e) une chaise 30 ou 35 ou 40 fois !

 

Vendredi 9 juin : réunion à la maison des associations pour faire le point (la liste des classes fermées a-t-elle augmenté ?)

=> interpeler les élus pour être à cette réunion si concernés (boîte courriel : qui contacte qui ?)

 

Samedi 17 juin : blocage du pont Ango + pétition

=> à partir de 10 h 30, blocage du pont Ango + pétition à faire signer sous barnum

=> demande à la mairie de Dieppe (Agnès Tourville + SUD éducation) pour barnum ou éventuellement à Efix pour barnum de la CGT

Vendredi  23 juin : devant l'inspection académique ? Ou autre ?

=> A déterminer le vendredi 9 juin